Dessinons, causons, marchons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Lun 1 Aoû - 18:08

J'étais assis sur un banc, un calepin de feuille blanches sur les genoux, un crayon dans la main droite, je m'affairais à coucher sur papier le parc dans lequel j'étais. En une mâtiné, j'avais accouru dans toute une partie de la ville à la recherche d'un travail. Malheureusement, à chaque fois, on m'avait claqué la porte au nez à cause du fait que je n'avais ni référence, ni diplôme. J'avais beau dire que j'avais pleins de compétence dans le manuel, aucune note ne pouvait le prouver. Peut être que la prêtresse aurait dû en falsifier ? Ba c'était absurde, de toute façon dès que je laissais échappé pourquoi je n'avais pas de diplôme, on me riait au nez en me traitant de fou. Pourquoi ? Bonne question, les gens de Valcam étaient vraiment bizarres, si cela continuait, je risquais fortement d'aller me terrer du côté des inactifs et de leur lire l'avenir avec une boule de cristal....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Lun 1 Aoû - 18:40

Heureusement que j'avais une bonne mémoire. Claire m'avait donné des instructions très précises mais je n'avais pu les noter. Si quelqu'un tombait sur des notes, j'aurais eu l'air fine. Bon, il était quinze heures, j'étais dans le parc. Hum. On était bien le premier mercredi de septembre ? Et bien c'était parfait. Par contre mon amie commençait à m'agacer. Ses "instructions pour sauver le monde" étaient une liste de choses à faire à tels moments et cela manquait cruellement de précisions.

Je soupirais. Je ne devais pas penser du mal d'elle. Elle avait fait de son mieux. Et elle devait sans doute être morte à présent. Enfin non puisqu'elle n'était pas née. Enfin... nouveau soupire. Je n'allais pas y arriver ainsi. On se concentre. Je me souvenais d'un détail "entretien d'embauche". Oui, enfin, j'avais déjà un emploi et même si je ne gagnais pas beaucoup ma vie, je ne comptais pas en changer. Je supposais donc que ce n'était pas pour moi. Et je supposais par la même occasion que ce n'était pas pour mon auberge que j'allais embaucher quelqu'un.

Je m'assis sur un banc et commençais à regarder les passants. J'allais sans doute reconnaître quelqu'un.

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Lun 1 Aoû - 19:34

J'étais tranquillement en train de dessiner un endroit du parc, quand une jeune femme s'était assise en pleins sur le banc duquel je faisais les contours. Je n'avais pas hésité plus longtemps avant de la poser à son tour sur le papier, lui jetant quelques coups d’œil fort pas discret. Bon, je savais qu'il fallait d'abord demander la permission à la personne visée, mais j'avais peur de paraître idiot de vouloir immortaliser sur papier un moment si inutile de la journée. Rien ne peut être inutile, surtout si la personne visée était loin d'être une lépreuse. Si j'étais de cette catégorie là, j'irais la séduire sans plus tarder, mais elle ne m'intéressait pas, elle n'était pas un homme.

Pourtant, mon instinct me soufflait sans cesse d'aller lui parler, comme si ce simple geste pourrait changer des tonnes de choses futur. Je ne me trompais que rarement, d'ailleurs en y repensant, je ne perdais rien à aller la saluer. Après avoir réfléchi quelques secondes, pesant le pour du contre, je m'étais levé. Rangeant mon calepin et mon crayon dans mon sac en bandoulière, enfilant ce dernier avec rapidité, je m'étais dirigé d'un pas tranquille vers le banc de la jeune fille.


<<- Bonjour.>>

Que je paraissais idiot à venir lui dire seulement cela !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Lun 1 Aoû - 20:27

Je commençais à me sentir idiote, assise toute seule sur ce banc. Que pouvaient penser les gens ? Que je m'étais fait poser un lapin. Je me redressais. Pas question d'avoir une mine soucieuse.

Je n'avais pas vu le garçon qui pourtant m'observait depuis un long moment. Je sursautais presque lorsque je sentis une présence juste à côté de moi. Je fis mon sourire le plus ravissant. Et voilà, je n'avais pas attendu pour rien. Je l'observais. Les cheveux bouclés, la mine un peu sombre. Non il ne me semblait pas le connaître.


- Bonjour.

Un flash m'apparut Claire qui m'encourageait "C'est ça, tu es sur la bonne voie". Etait-ce un souvenir d'une ancienne conversation ou bien un nouveau flash ? Je n'en savais rien.

- Vous ne semblez pas bien à l'aise jeune homme. Tout va bien ?

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Lun 1 Aoû - 20:51

Voilà. Je renvoyais l'image d'un mec qui voulait inviter une fille pour sortir avec lui, le genre de truc qui ne me correspondrait vraiment pas. Que dire ? Au moins quelque chose d'intelligent, peut être demander une indication ? Ou alors...

<<- Je crois que nous devions nous rencontrer. En tout cas, mon instinct me le dit.>>

Maintenant, il y a beaucoup de chance qu'elle me prenne pour un fou à parler de cette façon. Rare était ceux qui comprenaient un membre de la caste du temps, à part ceux qui en en faisaient partie bien évidemment. Je m'étais assis sur le banc, à côté de la jeune femme pour ne pas être plus idiot à rester debout. J'espérais secrètement qu'elle ne se mette pas rire ou qu'elle croit que cela soit une technique de drague. Seul le temps nous le dira, à celui-là est vraiment chiant des fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Lun 1 Aoû - 23:00

- Votre instinct ? Et bien votre instinct doit avoir raison puisque je suis en général de très bonne compagnie.

Et très modeste bien entendu. Je regardais un peu plus en détail le jeune homme. Mes yeux s’attardèrent sur son sac. Puis sur ses vêtements et enfin sur ses chaussures. Je ne cachais pas mon examen méticuleux. Il ne semblait avoir beaucoup d'argent. Je me demandais même s'il mangeait à sa faim.

- Je n'ai pas eu le temps de prendre de déjeuner ce midi. Que diriez-vous que je vous invite à manger ?

Je ne voulais pas qu'il se sente gêné, car même si j'étais généreuse en règle général, ce repas ne me coûterait rien, puis que je tenais une auberge et que nous nous contenterons de ce qui n'avait pas été servit ce midi.

- Je vous ferai découvrir mon auberge. j'ai l'impression que vous ne connaissez pas encore bien la ville, je me trompe ?

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Lun 1 Aoû - 23:49

Je m'étais mis à sourire doucement, avant de me crisper légèrement face à l'examen que la jeune fille me faisait. J'étais mal à l'aise parce que ma situation financière était facile à identifier. Je m'étais mis à réfléchir sur l'invitation qu'elle me faisait, je n'avais pas envie de profiter de qui que ce soit. Je fus un petit peu soulagé en apprenant qu'elle avait une auberge, du coup je risquais de ne pas lui faire dépenser beaucoup d'argent.

<<- J'accepte l'invitation avec plaisir.>>

Je priais intérieurement pour que mon ventre ne se mette pas à grogner. Car, en y réfléchissant bien, mes diverses entretiens d'embauche ayant pris la plupart de mon temps, j'avais dû oublier de manger. Cela m'arrivait souvent, ce qui était normal quand je devais faire attention à mes dépenses.

Je lui avais fait un sourire un peu confus.


<<- Oui, je suis tout nouveau en ville. De plus, comme elle est grande, je m'y perds souvent.>>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Mar 2 Aoû - 0:24

Je me levais avec élégance, remis mon petit sac sur mon épaule et lui indiquait une direction.

- C'est à quelques rues par là, ce n'est pas très loin.

Je n'avais pas mentit, j'avais moi-même faim. En ce moment avec le planning qui m'était imposé en ajoutant l'auberge à gérer et les soucis de ma nouvelle amie Kristin, je prenais à peine le temps de manger. Ce n'était pas sain.

- Je suis arrivée moi-même il y a quelques mois. Au début, j'ai trouvé la ville gigantesque. Et je dois avouer que je suis loin d'avoir encore tout visité.

Je commençais à avancer dans la direction que j'avais indiquée tout en continuant mes explications. Oui, il m'arrivait d'être un peu bavarde, voir même un peu trop.

- Mais au final, c'est comme partout. Une fois que l'on connait les rues autour de chez soi, autour de son travail et les principaux magasin, il n'y a plus de raison de se perdre !

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Mar 2 Aoû - 19:32

Aussitôt que la jeune femme s'était mise sur ses jambes, je l'avais immédiatement imité, lui emboîtant le pas sans plus de cérémonie. Je l'avais écouté avec sagesse et concentration. J'étais rassuré de ne pas être le seul à avoir atterrie dans cette ville, sans savoir quoi faire.

J'étais ici depuis une semaine, je n'avais pas encore visité les commerces qui se situaient non loin du quartier dans lequel je m'étais installé. En même temps, je n'avais pas envie de faire du lèche-vitrine. J'attendrais jusqu'à ce que je posséderais un travail, donc un revenu plus imposant que celui que j'avais maintenant.

Cela ne m'embêtait pas vraiment que la jeune fille soit aussi pipelette, elle faisait la conversation pour deux. En y réfléchissant bien, je ne connaissais pas son prénom, d'ailleurs elle non plus ne savait pas mon identité. Je m'étais donc dépêché de me présenter.


<<- Au fait, je me prénomme Wolfram Wood. Et toi ?>>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Mer 3 Aoû - 1:10

Je marquais un petit temps d'arrêt lorsqu'il me tutoya. Je n'étais pas vraiment habituée à ce genre de marque de familiarité. Mais je repris ma marche presque aussitôt. Ce n'était pas si grave.

- Enchanté, monsieur Wood, je m'appelle Emily Williams.

C'était exact que je l'avais invité à manger avant même de lui donner mon nom. Je ne faisais jamais rien dans le bon ordre. C'était l'un de mes défauts ! Les initiales du jeune homme me firent sourire, ce n'était pas fréquent deux W. Décidément je pensais des choses étranges aujourd'hui.

- Que faites vous dans la vie Wolfram ?

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Jeu 4 Aoû - 2:09

J'avais remarqué son petit temps d'arrêt, face à ma question. Qu'avais-je fait de mal ? Je m'étais donc refait mentalement la petite conversation que nous avions eu. Oh zut ! Je l'avais tutoyé, alors qu'elle m'avait vouvoyé. Toutes ses règles de bienfaisance ne voulaient presque rien dire pour moi. J'avais toujours tutoyé la Prêtresse. Bon, je devais avouer que vivre en reclus seulement tous les deux m'avaient fait oublier quelques règles comme celle-là.

Autant réparer la bourde aussi vite que possible !


<<- Je suis à la recherche d'emploi, mais ce n'est pas facile car je n'ai ni références ni diplôme, donc je patauge. Et Vous ? À part tenir une auberge. >>

Voilà, c'était aussi délicat que de faire des signes de mains devant les yeux de quelqu'un. Mais j'avais réparé la règle, qui ne servait à rien, selon moi. De plus je trouvais bizarre les mots "Madame" et "Monsieur". Encore une fois, c'était parce que je n'étais pas habitué.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Ven 5 Aoû - 23:23

Je lui indiquais de tourner dans la rue à gauche et je m'y engageais. Je ne pus m'empêcher de sourire. Cette fois ci il m'avait vouvoyer. Le pauvre il semblait perdu. Je ressentis un élan de sympathie envers lui. Trouver un emploi n'était pas difficile a partir du moment que l'on avait des connaissances. Je me demandais quelle était sa caste, je pourrais peut-être lui venir en aide.

- Aucun diplome ? Où avez-vous été activé ? Pas à l'académie ?

Ca c'était encore plus étrange que de ne pas connaitre les règles de civilité. Les personnes qui arrivaient à Valcam avaient quand même étudié à l'académie, c'était la seule.... bah la seule au monde.

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Sam 6 Aoû - 14:02

J'avais tourné à gauche comme demandé par la jeune femme. Je m'étais mordu la lèvre inférieure face à sa question. Aie, que dire ou que faire ? Je ne pouvais pas lui déballer toute ma vie d'un claquement de doigts, c'était tout bonnement impossible. Je n'avais qu'à sortir ce que j'avais dis à toutes ces personnes qui m'avaient rit au nez.

<<- J'ai été activé par un membre de ma famille. Et comme personne n'était de ma caste, j'ai été éduqué par une prêtresse qui en faisait partie. J'ai bien des compétences, mais aucun papier ne le prouve.>>

La façon dont je l'avais dit ressemblait plus à un truc appris par coeur qu'à la pure vérité.

<<- Pour le fait que je ne suis pas allé à l'académie.....c'est compliqué.. >>

Je ne pouvais pas faire mieux, je n'avais pas envie de lui faire peur ou quoi que ce soit d'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Dim 7 Aoû - 3:33

Je lui laissais tout le temps qu'il souhaitait pour me répondre. J'aurais même accepté qu'il me décrète trop curieuse. Néanmoins je pouvais l'aider et plus j'en saurais sur lui mieux ce serait. Je l'écoutais lorsqu'il se décida à parler. C'était assez rare que ce soit la famille qui active une personne. En général c'était les très vieille famille qui ne faisait guère confiance à l'académie. Je ne pouvais pas juger, ma propre activation avait été... spéciale. Par contre je fronçais les sourcils lorsqu'il évoqua une prêtresse. J'ignorais qu'il en existait encore. Et en général qui disait prêtresse disait caste du temps. Ou de l'esprit. L'une ou l'autre c'était évident.

- Il est rare que l'on puisse en effet prouver nos compétences de la caste du temps surtout avec toutes ces règles avec lesquelles les autres castes ne sont pas embêtée.

J'avais conservé un ton neutre et la même allure de marche. C'était un pur coup de bluff. Je voulais savoir sa caste et c'était la seule manière d'avoir la confirmation de ce que je soupçonnais. J'avais aussi fait un pas en avant en précisant "nos" compétences. J'avais ainsi dévoilé ma caste, en espérant qu'il ferait de même.

- Oui, ces temps ci, tous les habitants de Valcam ont une histoire plus ou moins triste, j'imagine que c'est votre cas aussi. Mais je ne vais pas vous demander les détails. Nous ne nous connaissons pas assez.

Les battisses et les maisons se faisaient de plus en plus rares. La verdure reprennait sa place.

- Ce n'est plus très loin.

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Dim 7 Aoû - 21:55

J'avais été agréablement surpris en apprenant que la jeune femme avec laquelle je conversais, faisait partie de la caste du temps. J'avais aussi compris qu'elle souhaitait savoir la mienne, sa technique était lisible.

<<- C'est exact, sur ce point-là, on n'est pas vraiment avantagé. Dire ça, mais se taire sur tel ou tel sujet. En même temps, tout dévoilé serait beaucoup trop dangereux pour le futur. >>

Je m'étais mis à regarder les décors changer, je me sentais beaucoup plus à l'aise avec cet environnement. Les bâtiments me donnaient l'impression d'être aussi petit qu'une fourmi, alors que les arbres me donnaient juste l'impression d'être libre de tout engagement.

<<- Je trouve cela bien que votre auberge soit dans un lieu remplis de verdures.>>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Mar 9 Aoû - 15:46

- Oui, c'est un concept compliqué mais nécessaire.

Je lui désignais un bâtiment un peu l'écart. La devanture n'était pas la plus élégante. Je refaisais le bâtiment petit à petit et j'avais commencé par l'intérieur. Seul l'enseigne qui représentait un livre où une fourchette était plantée était neuve.

- C'est ici. Ne faites pas trop attention, c'est bien plus agréable à l'intérieur.

J'ouvris la porte et le laissais découvrir les différentes salles. Il y avait bien entendu un bar fait de bois bruit. Plusieurs petites tables rondes lambrissées. J'avais essayé des créer des petits endroits intimes dans la salle principale. Une ouverture sans porte dans le mur du fond donnait sur la salle de restaurant relativement identiques si ce n'est que les tables étaient plus longues. Dans les deux pièces une estrade était érigée dans le fond afin que je puisse recevoir des auteurs, des musiciens et d'autres artistes. Je voulais faire un bar / restaurant intellectuel et non pas un lieu de beuverie.

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Invité le Ven 12 Aoû - 10:20

Je m'étais mis à sourire doucement, cela se voyait qu'elle refaisait le bâtiment. L'enseigne m'avait tout de suite indiquer que ce n'était surement pas ici que les citoyens venaient pour se soûler. D'ailleurs l'intérieur le confirmait grandement, cela ma convenait tout à fait. C'était charmant, je m'étais vite senti à l'aise en découvrant chaque parcelle du bâtiment qui était à découverts.

Après ma petite visite, je m'étais doucement rapproché de la jeune femme.


<<- C'est charmant ici. D'après ce que j'ai vu, votre concept n'est pas la beuverie !>>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Emily Williams le Sam 13 Aoû - 2:05

- Non, c'est même interdit. Je compte engager des vigiles ou des serveurs un peu musclé pour éviter tous genres de débordements.

J'avais pris un ton sévère mais je me radoucis. J'indiquais la salle avec les tables de restaurant et j'y entrais. Il y avait quelques clients dans la première salle mais celle ci était vide. A cette heure ci rien de surprenant. Tout avait l'air de s'être bien passé pendant mon absence.

- Installez-vous, je vais voir ce que le cuisinier a dans ses réserves. Avez-vous une envie particulière ?

Pour ma part j'avais envie de volaille mais en général ce genre de plat partait plutôt bien. Je ne pensais pas qu'il en resterait.

_________________
Tenancière de l'estrade et du livre
avatar
Emily Williams

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessinons, causons, marchons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum