Combats nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combats nocturnes

Message par Marina Evans le Lun 22 Aoû - 4:50

Pourquoi étais-je sortie en pleine nuit ? Je me le demandais. Nous nous étions disputé avec mon mari. Cela n'arrivait pas souvent mais lorsque c'était le cas c'était souvent violent. Les mots avaient dépassés nos pensées et nous nous étions emportés. J'avais eu besoin d'air. Sans réfléchir j'avais pris ma cape, mon sac et j'étais sortie.

J'avais marché d'un pas vif tout en pestant intérieurement sur nos différents. Ne pouvait-il pas admettre pour une fois que j'avais raison ? Etait-ce trop pour lui ? Notre histoire n'allait pas quand même pas s'arrêter là. Puis au fil de ma marche je m'étais calmée. Je l'aimais. Nous avions des enfants. Notre famille était magnifique. Ce n'était qu'une dispute.

Je commençais à y voir plus clair, à me calmer. Ma respiration s'était calmée. Je m'arrêtais contre un mur et je souris. J'allais rentrer et nous allions nous réconcilier. Je regardais autour de moi. Mes pas m'avaient amenée dans un quartier pauvre de Valcam. Je ne le connaissais que de nom. Ce n'était peut-être pas prudent de s'y promener seule de nuit. Raison de plus pour rentrer chez moi.

Comme pour donner raison à mes pensées je vis un éclair dans la ruelle juste devant moi. Ce n'était pas de la vraie foudre, il ne faisait pas assez chaud pour qu'il y ait un orage. Un membre de la caste de la foudre était tout prêt et utilisait ses pouvoirs. J'entendis un cri et presque aussitôt des flammes surréalistes apparurent à l'entrée de ma rue. Ce n'était pas possible. Que se passait-il ?

_________________
Epouse de Sebastian,
Mère de Jordan, Nina et Aurelia
avatar
Marina Evans

Messages : 5
Date d'inscription : 06/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combats nocturnes

Message par Robin Anderson le Lun 21 Nov - 23:31

Pour ma part je sortais souvent la nuit. Oui tout le monde trouvait cela dangereux mais jusqu'à ce soir je ne le pensais pas. En effet il était bien plus difficile de voir quelque chose sans lumière et donc de surcroît, de tuer quelqu'un.

Je sortais de chez une amie. J'avais laissé mon enfant à la maison avec une nounou en qui j'avais confiance et je m'étais accordé ce petit moment de solitude. Cela faisait du bien une coupure dans une vie de mère.

Soudain un cri déchira le calme de la nuit. Que se passait-il ? Je vis des flammes et je posais instinctivement la main sur mon ventre. En temps normal je serai allé aidé mais j'étais comme figée. Que devais-je faire aujourd'hui ?

_________________
Mère de Esteban,
Enceinte de quatre mois
avatar
Robin Anderson

Messages : 4
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum